Le Val d’Allier et la rivière Allier

Le Val d’Allier et la rivière Allier

Novembre 2019, vers Châtel-de-Neuvre, la rivière Allier voit ses eaux monter en raison des pluies abondantes en amont. Cette montée du niveau révèle le caractère sinueux de la rivière et sa capacité à divaguer au gré de méandres plus ou moins marqués.

Chevrette des bords d’Allier. En raison de la montée des eaux, les chevreuils ont déserté le bord de la rivière pour remonter au sec.
26 novembre 2019 – Crue de l’Allier à 1,10 m

Lorsque la rivière sort de son lit, les premières inondations permettent de voir où se situait l’ancien lit de la rivière. Les anciens méandres se révèlent. Pour autant, cette côte de crue reste assez modeste si l’on regarde ne serait-ce que sur ces 15 dernières années.

Source: Vigicrues
Inondations automnales

Découvrir d’autres images de la rivière Allier dans le livre “De Nature Bourbonnaise”

Acheter le livre “De Nature Bourbonnaise”

Arrivée des grues cendrées en migration

Les grues arrivent en nombre sur les bords de l’Allier. A l’occasion d’une séance de prise de vue pour le livre “De Nature Bourbonnaise”, des rafales de vent à plus de 70 Km/h et une pluie parfois intense donnent à la rivière Allier un visage exceptionnel. En fin d’après-midi, les oiseaux volent vers le lieu où ils passeront la nuit. Les grues, les bernaches, les courlis vont faire de cette soirée de prises de vues un moment d’exception à retrouver dans le livre et dans le film!

Vol de grues cendrées
Un vent puissant balaye la rivière
Arc-en-ciel sur un méandre de l’Allier
Arrivée des Bernaches du Canada